AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Passez une annonce ici en nous contactant. [Kai McCutcheon, Aiken Barker]

Partagez | 
 

 Admirez ! (PV Gave :B)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
La Dame de Feu

Nombre de messages : 36
Double compte : Gabrielle Zalim.

Personnage
Âge: 19 ans.
Clan: Ensorceleur
Région: Demensia

MessageSujet: Admirez ! (PV Gave :B)   Sam 11 Juin - 18:28

Chez Angëllica, Demensia, six heures.

Kyssëe ondulait sur le carrelage en sifflant d'enthousiasme. Le soleil se levait à peine qu'Angëllica était déjà prête à partir. Aujourd'hui était un grand jour. Tous les mois, son familier et elle-même attendaient avec impatience de se rendre au Haut Pays, sur la place du marché. Histoire d'en profiter pour observer d'exceptionnels paysages, respirer un air pur et frais, voir un peu de monde... C'était leur petite sortie du mois, si je puis dire.

- Calme-toi, Kyss', intima Angie à ce dernier entre deux sourires. On y va.

Les premiers rayons du soleil réchauffèrent rapidement le sol glacé de la maisonnette et l'ombre découpait les murs de façon irrégulière, quoiqu'assez artistique, et cela, en outre, plaisait tout particulièrement à Angëllica, qui aimait se jouer du contraste et des jeux d'ombre.
Une fois les tableaux réduits et soigneusement rangés dans la magnifique mallette noire de l'artiste, elle passa son familier ondulant autour de son cou. Elle souffla sur la bougie qui se mourrait, solitaire, sur la table ronde, s'encombra d'un chapeau et d'un manteau, et pris la porte, qu'elle ferma à double tour.

Place du marché, Haut Pays, huit heures.

La populace était déjà bien occupée et s'affairait à se trouver un coin où tout le monde pourrait la voir et voir ce qu'elle avait de mieux à proposer. La jeune peintre s'installa à un emplacement qu'elle avait réservé, chose que personne ne pensait jamais à faire, et ainsi fut bien mieux exposée que tous ses concurrents qui voulaient tous s'entasser à l'entrée de la ville.

Son petit stand aux couleurs chatoyantes, en outre rouge, orange et jaune, était un peu plus complet chaque mois. Une toile orange était installée comme un mini chapiteau pour protéger de la pluie, et un rideau doré, opaque, reluisant sous le soleil et ondulant au gré du vent, le refermait pour assurer le confort et le calme pour les ventes. À l'intérieur, un pouf rouge aux bordures de laine noire était isolé au fond de l'abri improvisé, réservé à Angëllica, et deux autres, aux airs plus confortables, d'un tissu rare teint en doré, étaient installés devant la table basse de la propriétaire.

Une fois installée, elle alla déposer Kyssëe sur son propre pouf. Le pauvre était épuisé, plus que sa maîtresse. Angëllica laissa le rideau fermé et se planta devant son stand, un sourire paisible aux lèvres. Elle brandit sa plus belle toile et leva haut les mains.

- Admirez ! Scandait-elle, admirez cette qualité ! Cette pièce maîtresse de la série numéro vingt-trois est encore en vente, dépêchez-vous avant qu'elle ne vous échappe !

Les passants se retournaient vers elle, admiraient ses oeuvres, et les achetaient. Sa technique de vente était un peu brutale certes, mais ça marchait.

Plus loin, un homme aux longs cheveux noirs continuait son chemin. Il allait, venait, observait, semblait chercher. Ses yeux perçants passaient tout en revue, toujours déçus. L'homme encapuchonné fronça les sourcils, se dit qu'il était peut-être temps de rentrer.

- Admirez ! C'est une offre à saisir !

Angëllica continuait d'apostropher les passants. Elle se mit un peu plus en avant, sur l'allée de pavés, exposant ses tableaux et ses compositions.
L'homme se tourna vers elle, fut pris de sueurs froides.
C'était Demetrius.

Alors que l'ex-amant d'Angëllica commençait à se précipiter vers elle, cette dernière tourna la tête vers lui, sentant une présence, et croisa son regard. Les deux s'immobilisèrent.
Kyssëe remonta le long du corps de sa maîtresse et lui siffla son inquiétude.
Les traits crispés d'Angëllica confirmaient les impressions de l'homme qui continuait sa course.

- Angëllica ! S'écria-t-il alors que la foule se densifiait. Angëllica !

Celle-ci ouvrit des yeux grands comme des soucoupes et pris ses jambes à son cou, Demetrius à sa suite, l'appelant désespérément. Son cobra mécontent sifflait sans un regard vers lui. Il savait tout aussi bien qu'Angie qui était cet homme qui la poursuivait.
Rien ne pouvait l'arrêter. Ni son souffle court, ni les passants qui ne s'écartaient pas tous sur son chemin.

Et là... Collision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Eternel explorateur !

Nombre de messages : 96
Double compte : Ella Kush'

Personnage
Âge: 25 ans
Clan: Sorcier
Région: Nomade

MessageSujet: Re: Admirez ! (PV Gave :B)   Dim 12 Juin - 14:39

Le Sorcier vert, qui venait tout juste de s'extirper de sa piaule minuscule, avait pris le chemin du marché afin de se ravitailler efficacement avant la prochaine escapade hors de la ville, loin de cette foule oppressante. Son visage se crispa, ses sourcils se froncèrent instinctivement lorsqu'il entendit de loin, mais toujours fortement, les premiers braillards aux différents stands. Il n'était jamais très à l'aise dans ses rues bondées et tentait tant bien que mal de se frayer son chemin sans qu'on ne le remarque, lui et son étrange dégaine.

Le jeune homme était prêt à faire demi tour, sans avoir rien acheté, mais il se força à continuer, mains dans les poches, en s'efforçant de ne pas prêter attention à ce qu'il se passait autour de lui. Ses doigts tâtèrent quelque chose de familier dans son pantalon en toile, et il finit par attraper, victorieux, une demie-cigarette écrasée dans sa paume. Il l'amena lentement à ses lèvres et l'alluma d'un geste banal, habituel. Il tira une bouffée odorante et relaxante en creusant les joues et prit alors un malin plaisir à asperger les passants de la fumée colorée que ses lèvres délivraient en continu.

Gavin l'avait vue arriver, cette furie aux cheveux flamboyants, c'était certain. Mais il n'avait bougé d'un pouce ni même tiqué, par nonchalance. Après tout, c'était à elle de le contourner !

Si bien qu'elle se heurta de plein fouet à la carrure du jeune homme qui semblait absorbé par le contenu de son sac en bandouillère, qui renfermait son précieux appareil photo. Sans relever la tête, il aggripa fermement le bras de la jeune échevelée qui se remettait difficilement de la collision. A cet instant seulement, ses yeux sombres pivotèrent dans sa direction et détaillèrent le visage de l'inconnue, puis la paire d'yeux reptiliens qui s'était fixés sur lui.

- On ne s'excuse pas, jeune fille ? lanca t'il, goguenard, avant de détourner son regard avec une rapidité étourdissante vers le poursuivant qui avait fini par rattraper.. son agréable proie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
La Dame de Feu

Nombre de messages : 36
Double compte : Gabrielle Zalim.

Personnage
Âge: 19 ans.
Clan: Ensorceleur
Région: Demensia

MessageSujet: Re: Admirez ! (PV Gave :B)   Dim 12 Juin - 15:02

Tout se passait étrangement vite. Même Kyssëe, lui-même d'ordinaire rapide et impulsif, avait été pris au dépourvu. Afin d'intimider le grand brun qui avait saisi le bras de sa maîtresse - ce qu'il avait très mal pris -, il se mit à siffler sur un ton de menace, fixant de sa paire d'yeux jaunes et perçants son opposant.
Quant à Angëllica, qui n'aurait pas pu supporter un contact si brusque avec quelque homme que ce fut dans l'immédiat, elle se dégagea sans mot dire, sortit machinalement sa baguette d'ébène, le visage crispé et prête à bondir. Elle était là, à surveiller les deux hommes, les sourcils froncés, à les pointer l'un après l'autre du bout de sa baguette, comme un lapin pris dans les phares d'une voiture.
Elle débordait d'émotion. Elle était perdue.

Elle reporta son attention sur l'inconnu, réclamant l'attention de son fidèle serpent afin de surveiller Demetrius.

- Je... Bredouilla-t-elle, cillant à peine alors qu'elle le regardait droit dans les yeux. Je suis... Désolée.

Elle fit un, deux pas en arrière, considéra les deux hommes, s'apprêtant à prendre la fuite une nouvelle fois. Elle se mit à fixer son ex-fiancé, les yeux humides.

- Tu n'as pas changé, Demetrius... Un peu plus beau, peut-être, mais...

Elle sourit, retint les quelques larmes qui perlaient à ses yeux. Elle souffla un grand coup.
C'était pour cette raison qu'Angëllica détestait le contact humain. Elle ne savait jamais à quoi s'attendre. Ayant toujours été impulsive et sensible aux réactions d'autrui... Il était naturel, pour elle, de se méfier.

- Angëllica... Chuchota Demetrius entre deux soupirs. Je suis là, maintenant, ça va aller...

Il s'approcha d'elle, les bras grand ouverts, le regard bienveillant et les sourcils inquiets.

- Ne t'approche pas ! Cracha sa belle. Ne t'approche pas de moi !

Une pointe d'hystérie se profilait dans son regard, et sa voix surtout. Ses yeux écarquillés étaient fixés sur lui, et sa mâchoire serrée lui faisait mal. De nouvelles larmes naquirent sous ses paupières, qu'elle retint également.

- Va-t'en ! S'écria-t-elle, au bord de la crise de nerfs. VA-T'EN !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Eternel explorateur !

Nombre de messages : 96
Double compte : Ella Kush'

Personnage
Âge: 25 ans
Clan: Sorcier
Région: Nomade

MessageSujet: Re: Admirez ! (PV Gave :B)   Dim 12 Juin - 16:08

Il avait affaire là à une sacrée Ensorceleuse.

Gavin avait lâché son bras sans insister, lorsqu'elle se dégagea, et haussa un sourcil. Elle le percutait, et c'était aussi elle qui le menaçait de son bout de bois magique. Il plissa les paupières et ses lèvres reprirent une apparence de neutralité, en aspirant une nouvelle bouffée de nicotine apaisante. Il assistait à la scène en tant que spectateur légèrement ennuyé, et n'avait pas cillé lorsque la jeune rouquine s'était excusée, mais n'avait pu s'empêcher de lâcher un petit « Joli collier » alors que le serpent autour de son cou sifflait toujours.

*Et m***rde, me voilà mêlé à une histoire sentimentalo-tragique* se dit-il en examinant le visage confus de la jeune fille, ses joues perlées de tâches de rousseur où les larmes avaient déjà creusé un sillon humide.

« Angëllica.. Je suis là, maintenant, ça va aller.. »

Il n'ajouta rien et suivit du regard l'homme qui s'avancait, se voulait réconfortant, mais qui n'avait visiblement pas compris que si la jeune femme avait couru si vite, c'était pour lui échapper. Il voulu presque ricaner de la situation, tant elle était mièvre. Etait-ce une comédie dont il était le seul public ? Une farce ?

Le Sorcier Vert fit un mouvement rapide afin de se détourner, de laisser libre cours à leur débat amoureux sans lui, mais changea brutalement d'avis lorsqu'il entendit la jeune fille en proie à une véritable crise d'hystérie. Il revint sur ses pas aussi furtivement, et s'interposa entre eux à l'aide son bras, offrant un rempart supplémentaire contre l'envahisseur. Gavin planta ses yeux dans ceux de l'inconnu et lui glissa, en tentant d'apaiser la situation :

- Ca suffit. Tu as entendu la jeune fille ? Il serait préférable que tu ne fasses pas d'histoire, pas ici, du moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
La Dame de Feu

Nombre de messages : 36
Double compte : Gabrielle Zalim.

Personnage
Âge: 19 ans.
Clan: Ensorceleur
Région: Demensia

MessageSujet: Re: Admirez ! (PV Gave :B)   Lun 13 Juin - 11:41

- Pour qui est-ce que tu te prends ? siffla Demetrius à l'inconnu. Quelqu'un t'a demandé d'intervenir ? Tu te prends pour...

- La ferme, Demet', l’interrompit Angëllica sans hésitation.

Le Mage, étonné par tant de dureté de la part de son ex fiancée, se concentra sur elle, le regard inquiet. Cette dernière siffla quelque chose d'incompréhensible à Kyssëe, dans un langage bien à eux. Le reptile s'enroula autour de son bras, gueule grande ouverte en direction de l'inconnu qui était toujours présent. Une sorte de défense pendant que sa maîtresse pointait son amant du bout de sa baguette. Elle fit un bref cercle du bout de son bois enchanté et une lueur translucide éclata aussitôt. Elle aveugla Demetrius pour une quinzaines de secondes alors que celui-ci essayait tant bien que mal de retrouver la vue.
Mais Angëllica hésita un instant avant de prendre ses jambes à son cou, jetant un regard timide à l'homme qui l'avait bien gentiment aidée au lieu de la laisser se dépatouiller seule.

- Je... Merci.

Elle hésita encore, n'osant pas le regarder dans les yeux, s'agrippa à Kyssëe et s'enfuit finalement, à en perdre haleine, à travers la foule.

Vas-y, cours... Ne le laisse pas le temps de te rattraper... Disait une petite voix dans sa tête. Tu y es presque....

Angëllica ne connaissait pas bien le Haut Pays. Elle ne savait pas où se cacher, dans quel arbre elle pourrait monter. Où elle pouvait aller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Eternel explorateur !

Nombre de messages : 96
Double compte : Ella Kush'

Personnage
Âge: 25 ans
Clan: Sorcier
Région: Nomade

MessageSujet: Re: Admirez ! (PV Gave :B)   Mer 15 Juin - 21:50

Gavin fronça les sourcils en serrant la mâchoire, se retenant d'attraper l'homme par le col, juste pour lui prouver pour qui il se prenait, lui, d'importuner les jeunes filles en fleur. Mais il n'en eut même pas le temps, car la belle l'avait devancé, dans ses paroles et ses actions : le Mage fut instantanément aveuglé et réduit au silence sous les yeux inquisiteurs du photographe.

« Je... Merci. »

Il détourna furtivement son regard afin d'attraper celui de la rouquine au passage, ne saisissant pas pleinement l'étendue de la situation. D'un naturel perspicace, le Sorcier Vert semblait tout de même un peu pris au dépourvu dans cette ambiance peu banale : les amours imcomprises et tendues n'étaient vraiment pas son truc. Mais les pupilles de la jeune fille restaient obstinément fixées ailleurs, fuyantes.

Et ce fut bientôt tout son corps qui suivit le mouvement ; Gavin avait anticipé sa fuite dans son élan, et sans un regard en arrière pour le pauvre homme, et sans réfléchir – comme à son habitude -, il se lança à sa suite, partit en flèche. Il tenait encore moins qu'elle à se retrouver en face de l'inconnu, après qu'il eut repris ses esprits, et sa vue.

Les traits de son visage se raidirent en même temps que ses muscles ; il la rattrapa qu'au prix d'un véritable effort – c'est qu'elle courait drôlement vite cette énergumène d'Ensorceleuse – finit par la dépasser en lui attrapant le poignet à la volée, et l'emmena dans son sillage. Ils fendirent la foule de badauds non sans mal ; le jeune homme les évita de justesse tandis qu'il la sentait malmenée au bout de son bras par les diverses contorsions qu'exigeaient tous ces détours.

Après quelques minutes de course effrénée, Gavin braqua au dernier moment sur la gauche, manquant de percuter le mur de pierres de plein fouet. Ils s'engouffrèrent ainsi dans une ruelle tortueuse, au bout de laquelle se trouvait leur dernier recours : l'escalier de service, rouillé et bancal qui menait au toît de la grande bâtisse voisine. Sans attendre, il gravit les marches quatre à quatre, et ne délivra la jeune fille de son étreinte qu'une fois parvenus en haut, sur les tuiles sordides.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
La Dame de Feu

Nombre de messages : 36
Double compte : Gabrielle Zalim.

Personnage
Âge: 19 ans.
Clan: Ensorceleur
Région: Demensia

MessageSujet: Re: Admirez ! (PV Gave :B)   Jeu 16 Juin - 9:47

À peine essoufflée, les cheveux ébouriffés par le rythme de sa course, Angëllica s'agrippa de toutes ses forces à son pauvre familier qui, de son côté, avait un peu de mal à suivre. Il sifflait, visiblement très agacé, lui qui détestait se pressser et sentir sa maîtresse stresser, et se dépêcher. Surtout avec un inconnu qui semblait ne pas être du même bord qu'eux deux - un ensorceleur en l'occurrence - et qui était, physiquement parlant, aussi proche de la petite Angie. Elle était perdue, dans l'immédiat. Son bras saisi par une main ferme et inconnue n'arrangeait pas son angoisse. Son cœur battait si vite et si fort, sa respiration était tellement irrégulière... Sa tête allait exploser. Elle hésitait. Se retournait. Et si Demetrius les avait suivis ? S'il était en train de leur courir après ? La peur lui dévorait l'estomac.
Elle se laissait entraîner dans la foule, entre des gens qu'elle cognait de l'épaule sans avoir le temps de s'excuser et qu'elle regardait avec des yeux vides et voilés d'incrédulité, de larmes peut-être. Elle débordait d'émotions diverses, et sentait ses pieds faiblir, ses jambes tremblaient comme des feuilles. Elle aurait dit que le sol se dérobait sous elle. Elle trébuchait.
Arrivés sur ces tuiles obscures et humides, elle se décida à sonder cet homme qui l'avait entraînée. Son aura palpitait d'une couleur changeante et vive, passant du rouge pétard au rose pale, virant aussi par un jaune pastel ou un vert quasiment translucide. Toutes ces couleurs changeaient sans cesse.

"J'ai les yeux qui brûlent..." soupira Angëllica en se frottant le visage alors que Kyssëe, anxieux, siffla tendrement à son oreille.

Un sanglot étouffé s'échappa de sa gorge. Elle déglutit avec peine avant de tenter une dernier fois de jauger l'inconnu en le regardant droit dans les yeux.

"Qui êtes-vous..." chuchota-t-elle, les yeux perdus dans le vide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Eternel explorateur !

Nombre de messages : 96
Double compte : Ella Kush'

Personnage
Âge: 25 ans
Clan: Sorcier
Région: Nomade

MessageSujet: Re: Admirez ! (PV Gave :B)   Jeu 16 Juin - 10:29

Le jeune homme s'écarta d'elle progressivement, s'avança sur le toît bancal et familier, s'agenouilla avec nonchalance sur le rebord, fixant la rue bondée, à plusieurs mètres sous eux. Il respecta un silence bienveillant, en laissant à l'Ensorceleuse le temps de reprendre son souffle et ses esprits. Gavin leur tourna le dos négligement,- à elle et à son familier sifflotant - en recherchant de son regard perçant la trace de leur poursuivant, qui semblait s'être tout bonnement volatilisé dans la foule.

« Qui êtes vous... »

Il avait lentement tourné la tête, mâchonnant toujours le bout de cigarette, le mégot qui était désormais éteint, et leurs regards s'attrapèrent, chacun tentait de jauger l'autre. Il desserra l'étreinte de sa mâchoire ; le reste de tabac qui pendait lamentablement au coin de ses lèvres, bascula dans le vide comme au ralenti, tandis qu'ils se fixaient toujours, et s'écrasa contre les tuiles froides.

- Ce n'est pas le plus important... Angëllica. Susurra Gavin, avec un sourire qui pointait le bout de son nez, à l'improviste.

Le Sorcier Vert reporta son attention sur le paysage matinal du Haut-Pays et la rumeur bruyante qui s'élevait toujours, cinglante, au milieu de la ville. Il sortit alors de son sac en bandouillère son précieux outil de travail, et de rêve, et colla son oeil sur l'orifice familier en pinçant les lèvres, attendant le moment propice pour capturer l'instantané qu'il souhaitait.

- L'important, reprit-il d'une voix neutre, c'est de savoir ce que nous allons faire à présent.

D'un naturel discret et peu bavard, il ne chercha pas à comprendre ce qu'il s'était passé entre les deux jeunes gens auparavant ; il était intervenu sans le vouloir, et comme toujours, s'en voulait toujours après coup de s'embarquer dans des histoires où il n'avait pas sa place. Le jeune homme attendit alors calmement, regrettant simplement de n'avoir pas rempli son sac de provisions comme prévu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
La Dame de Feu

Nombre de messages : 36
Double compte : Gabrielle Zalim.

Personnage
Âge: 19 ans.
Clan: Ensorceleur
Région: Demensia

MessageSujet: Re: Admirez ! (PV Gave :B)   Ven 17 Juin - 20:46

Le bise matinale qui soufflait sur le Haut Pays déstabilisait totalement l'Ensorceleuse, qui, prise au piège d'un tourbillon de sons et de couleurs sautillants, vacillait sur la pointe des pieds, yeux plissés et lèvres pincés. Elle souffla, l'air grave, et fronça les sourcils avant de s'asseoir lourdement au bord du toit, les mains posées à plat sur les tuiles désagréablement humides. Son visage était déformé par le malaise et le brûlant sillon de larmes naissantes sur ses joues, qui illuminaient, en quelques sortes, ses tâches de rousseur.

- Ce que nous allons faire... Commença Angëllica. Non, ce que vous allez faire... Ajouta-t-elle après un temps de réflexion. C'est que vous allez me dire qui vous êtes, et pourquoi vous n'êtes pas resté dans votre droit chemin comme tous les autres. Pourquoi vous vous êtes mêlé de cette histoire, aussi, et ce que vous attendez en retour. Parce que je n'ai pas d'argent. Et que je ne sais pas du tout ce que vous comptez faire après ça, mais il est hors de question que je reste en présence d'un parfait inconnu qui se joue de la détresse de autres.

Elle se mordit la lèvre, comme regrettant cette dernière phrase.

- Va en éclaireur, chuchota-t-elle à Kyssëe en le relâchant sur le toit. Je t'attendrai ici.

Le cobra fila sur les tuiles à une vitesse incroyable, en silence. Ses écailles reluisantes disparurent dans l'horizon alors qu'on l'entendit pousser un sifflement sérieux.
Angëllica se leva aussitôt, et s'approcha de l'homme en restant à une distance respectable cependant. Ses jambes tremblaient mais elle ne vacilla pas autant, elle avait fermé ses yeux et s'était concentrée sur une seule chose : le vide. L'aura du Sorcier Inconnu était insondable pour le moment, il valait mieux pour la jeune femme d'en nier l'existence.

- Je veux dire... Reprit-elle naturellement, je vous serais reconnaissante si je l'avais pu, parce que je vous dois une sacrée chandelle... Mais je ne sais pas comment vous remercier, parce que je suis fauchée, et... (Elle marqua une pause.) Et que les raisons qui vous ont poussé à agir me sont toujours obscures.

Des larmes perlèrent au coin de ses yeux, sans doute résultant de l'intense fraîcheur qui lui fouettait le visage et faisait s'envoler sa longue crinière flamboyante par moments.
Angëllica se frotta le visage, ne voulant pas se montrer dans un tel état de fatigue et de vulnérabilité. Elle souffla sans discontinuer jusqu'à épuiser ses poumons, plissa les yeux, fronça nez et sourcils, et pinça ses lèvres, avant de revenir à un visage neutre. Un visage lisse, du moins.
Elle retint un bâillement et se perdit dans la contemplation soudaine du photographe qui semblait chercher un modèle improvisé dans la foule, attendant quelque réponse, quelque signe.
Quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Eternel explorateur !

Nombre de messages : 96
Double compte : Ella Kush'

Personnage
Âge: 25 ans
Clan: Sorcier
Région: Nomade

MessageSujet: Re: Admirez ! (PV Gave :B)   Dim 26 Juin - 20:56

Gavin restait de marbre.

Il demeurait figé sur ces tuiles glissantes, et malgré le vent qui agitait ses cheveux bruns autour de son visage stoïque, il ne broncha pas. Il attendait patiemment. Il pouvait restait des heures ainsi, sans bouger, il le savait pertinement, ignorant tout ce qu'il se passait autour de lui, focalisé, obnubilé par ce qu'il cherchait, et souvent, qu'il pensait trouver. Sauf que la jeune Ensorceleuse, près de lui, avait des questions : des tas d'interrogations qui lui brûlaient les lèvres, et certaines parvenaient à franchir ce seuil, rapides et précises comme un éclair.

« Je veux dire... je vous serais reconnaissante si je l'avais pu, parce que je vous dois une sacrée chandelle... Mais je ne sais pas comment vous remercier, parce que je suis fauchée, et... Et que les raisons qui vous ont poussé à agir me sont toujours obscures. »

Alors il se retourna une nouvelle fois vers la jeune fille perdue, qui cherchait à dissimuler son malaise ou sa faiblesse – il n'aurait su le dire avec exactitude – et prit le temps de l'observer davantage ; il se perdit dans la contemplation de son visage, serrant toujours dans ses deux mains son précieux témoin. Le photographe la détaillait sans aucune gêne, attrapant son regard brillant au passage. Il plissa les yeux, glissant sur le nez droit et fier au milieu de sa figure, et finit sur ses lèvres hésitantes. Avant de remonter avec une vitesse étourdissante à ses pupilles humides.

- Gavin, se présenta t-il simplement, après une longue inspiration.

Le jeune homme détourna la tête vers le paysage et poursuivit d'un ton neutre, avec lenteur :

- Faut toujours qu'y ait un intérêt caché dans les actions spontanées ? (Il referma la bouche puis l'ouvrit presque immédiatement.) C'est mon « apparence » qui te fais dire que j'cherchais de l'argent ?

Il ricana en fronçant les sourcils, rectifia sa position pour laisser ses jambes négligemment pendre dans le vide d'un air enfantin, tandis qu'il gardait ses yeux fixés sur la foule qui grossissait encore.

- Ecoute, reprit Gavin d'un ton sec, je me suis embarqué dans cette histoire sans le vouloir, je fais le malin et je me retrouve souvent dans la mouise. Mais qu'est ce qu'on fait, maintenant ? On attend qu'il nous tombe dessus ?

En relevant la tête, il tourna ses yeux perçants vers l'Ensorceleuse, examinant son attitude et l'expression dans son visage, et brisa la glace, trancha dans le vif, comme à son habitude, sans se préoccuper de comment la jeune fille le percevrait :

- Tu comptes fuir tes problèmes toute ta vie ? assena t'il, un brin provocateur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
La Dame de Feu

Nombre de messages : 36
Double compte : Gabrielle Zalim.

Personnage
Âge: 19 ans.
Clan: Ensorceleur
Région: Demensia

MessageSujet: Re: Admirez ! (PV Gave :B)   Dim 26 Mai - 14:24

─ Votre... Apparence ?

La jeune femme fronça les sourcils, visiblement interloquée. Elle ne s'était pas vraiment attardée au physique de son interlocuteur, ni même à ses vêtements. En réalité, elle n'en avait même rien à faire. Angëllica était elle-même modestement vêtue. Son visage se durcit, passant de la faiblesse à la colère, ou à la vexation. Si l'Ensorceleuse n'était pas une grande susceptible, les insinuations du photographe lui paraissaient hâtives et injustifiées. Elle se sentait attaquée, insultée. Pire encore, elle se sentait humiliée. Elle recula d'un pas, leva son petit nez vers le ciel bleu pâle, et siffla. “Malve zajim zhet korn, Kyssëe. Menoht. Kvatc neeir cajul.”, quelque chose comme ça. Ses lèvres se touchaient à peine, mais le message était passé, si bien que le reptile revint aussitôt vers sa maîtresse, l'air satisfait. “Keim'enoht, secaam zulnat firnak.”, ajouta-t-elle. Ce langage incompréhensible permettait à l'humaine de communiquer avec son animal sans crainte d'intrusion. Leur dialecte était tout bonnement impossible à cerner.

─ Eh bien... Gavin, c'est ça ? commença-t-elle soudainement, tournant tout juste la tête vers celui-ci. Je n'ai que faire de votre apparence, et encore moins de ce que vous pouvez penser de moi. Vous savez quoi ? Je n'y peux rien si vous êtes tous les mêmes, obnubilés par la fortune et le pouvoir. Je n'y peux rien si j'en arrive à me méfier par habitude et par expérience. (Elle marqua une longue pause afin le message faire son bonhomme de chemin.) Quant au Mage, il est hors du secteur. Nous sommes hors d'atteinte.

Son débit était régulier et assuré. Angëllica avait repris du poil de la bête.
Elle caressa lentement les écailles de son familier ondulant, donc les pupilles rétractées signifiaient qu'il était affamé. “Shh... Patience, mon ange.”, lui susurra-t-elle tendrement. L'affection qu'elle portait à son serpent était tout bonnement incroyable. Il était la chose la plus précieuse qu'elle possédât. Elle était capable de tout pour lui. Son instinct maternel dominait chacun des gestes que la jeune humaine portait à son égard. Leur relation était indestructible et inexorable.

─ Mes problèmes... Mais quels problèmes ? Ce qui s'est passé sur la place n'était pas un problème. (Un rire amer éclata d'entre ses côtes.) C'est une malédiction. Je ne peux que la fuir.

Un rictus se dessina progressivement sur son visage tandis qu'elle s'éloignait du Sorcier. Elle le fixa une dernière fois, constatant la stabilisation de son aura. Elle sourit alors de toutes ses dents, réjouie. Elle l'examina quelques secondes et tourna les talons.

─ Faites ce que vous voulez, ça m'est égal, lança-t-elle, un tantinet provocatrice. Mais je ne reste pas ici.

Elle s'arrêta encore quelques instants.

─ Merci quand même.

Au moment d'après, on ne vit plus que sa crinière virevolter dans l'air. Angëllica disparut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Admirez ! (PV Gave :B)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Admirez ! (PV Gave :B)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Admirez-moi [RAKURAI]
» "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William )
» Koumanman! Mateli voye $15 milyon dola pou ede Detroit. li pwomèt $130 milyon
» I dream of a man whose hopes never end to kiss with a girl who's as lovely as you, I'd give you my heart, if you gave me the truth...
» Acaeudd _ L'aveugle [Admirez le soleil pour moi]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Trem World :: Jeu de Rôle :: Le Haut Pays :: Lieux de commerce et restauration :: Place du marché-